Subscribe to our newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam

LUDIVINE RÉAUT - TEAM LEADER, AQUENT

« Le design d’interfaces couvre désormais une diversité de besoins. »
– Point de vue de recruteur

Un métier stable mais bousculé par l’UX design

Le designer d’interfaces a toujours été recherché jusqu’à présent sous l’appellation de directeur artistique web (DA web). Il s’agit d’une évolution naturelle et logique du métier, car il couvre désormais une diversité de besoins (design d’applications logicielles, design d’applications mobiles,design d’interfaces graphiques destinées à des types d’écrans non traditionnels). La demande est relativement stable car il a pris sa place ausein de pôles graphiques, que ce soit en agence ou chez l’annonceur, et doit prendre en compte l’intégration toujours plus forte de l’UX design dans un projet. On rencontre aussi fréquemment des « designers UX / UI » qui accolent les deux compétences.

Les profils les plus demandés

Des profils créatifs, DA web et web designer / intégrateur. Des professionnels capables de démontrer leur compréhension de l’environnement responsive et technique, la capacité à travailler sur des terminaux différents. Des personnes qui aiment travailler dans un environnement collaboratif et innovant. Des profils faisant preuve de curiosité et de très bonnes capacités relationnelles.

Un métier marqué par les évolutions technologiques et d’importantes ruptures d’usages

Le métier couvre la conception graphique plaçant l’utilisateur au centre, en intégrant les contraintes techniques. Historiquement, il a accompagné les ruptures technologiques majeures de l’informatique (émergence de l’informatique grand public, développement du marché du logiciel, du web et plus récemment des usages mobiles). Le design d’interfaces dispose d’un héritage particulièrement riche, qui témoigne d’une évolution continue à travers l’histoire des terminaux mais aussi des usages.

Aujourd’hui, l’interface est d’abord pensée en termes de scénarios d’usage, de besoins utilisateurs, d’architecture de l’information. Le designer d’expérience utilisateur, sans empiéter nécessairement sur le périmètre du designer d’interfaces, lui impose de modifier ses méthodes de travail.

Nos conseils aux entreprises

Sensibiliser et former les créatifs web internes à l’UX et à l’ergonomie des interfaces. Favoriser l’existence d’un pôle créatif dédié pour ne pas brider la créativité. Donner une place propre au design d’interfaces tout en ménageant une étroite collaboration avec l’UX design. Favoriser une grande communication au sein des équipes. Répartir les périmètres et les champs d’action de chacun. Bien redéfinir son organisation.

Nos conseils aux talents

Être en perpétuelle auto-formation (MOOCs par exemple). Effectuer une veille continue et benchmarker les tendances. Suivre de près l’innovation technologique et l’évolution des usages. Si vous êtes DA web, nous vous recommandons fortement de vous former et de devenir UI designer. Avoir une bonne connaissance et compréhension de l’environnement de développement et des enjeux front-end.

« Il y a un objectif de séduction dans le rôle du directeur de création digital. »
— Laurent Pierre, directeur de création
Guide des métiers du design interactif – 160 pages
*designers interactifs* et Aquent s’associent pour la sortie d’un ouvrage dédié aux métiers et à l’emploi du design interactif en France. Cet ouvrage est le fruit d’une réflexion entre une association professionnelle et une agence de recrutement. Il propose une vision inédite de quatre métiers : l’UX design, le design d’interfaces, le design d’interactions et le design de services.

Métiers à découvrir