menu Menu
L'emploi et les salaires du design interactif en 2021
By Benoît Drouillat Posted in Publications on 11 juin 2021 0 Comments 3 min read
Previous User studio recherche un(e) Strategic Service Designer — Project lead Next

 

De mars à avril 2021, *designers interactifs* a mené une enquête auprès de la profession (étudiants, designers intégrés, indépendants, managers), portant sur leurs compétences, conditions d’exercice, rémunération et l’évolution du marché de l’emploi. 865 personnes ont répondu anonymement à un questionnaire en ligne. Nous en livrons les principaux enseignements.

L’emploi salarié épargné, l’activité des freelances fortement impactée

  • Un peu plus d’un an après le début de la crise sanitaire, on peut dresser le constat que la profession a été relativement épargnée par ses conséquences.
  • Les emploi salariés ont été globalement préservés, car seuls 2 % des managers interrogés déclarent avoir dû procéder à des ruptures de période d’essai ou des départs contraints.
  • 80 % d’entre eux ont continué de recruter sur l’année écoulée et pour l’année à venir, 16 % vont recruter comme d’habitude, 34 % vont recruter mais avec prudence et enfin 29,4 % vont recruter avec beaucoup d’ambition.
  • Ce niveau de confiance offre des perspectives d’emploi exceptionnelles qui permettent de se projeter dans une intégration plus forte encore du design au sein des entreprises… Mais la crise a contraint les équipes à revoir leur organisation et leur façon de travailler (à distance).
  • Les designers freelance ont subi en revanche une perte de chiffre d’affaire qui peut aller jusqu’à la moitié de leurs revenus en 2020 et un tiers d’entre eux estiment que ce chiffre d’affaire devrait continuer de baisser sur 2021.
  • Le design d’interfaces (UI) est la compétence que 26,5 % des design managers déclarent le plus solliciter en freelance.

Grilles de salaires et analyses sont disponibles dans la synthèse de l’enquête, devenez membre pour y accéder

Poursuite du mouvement d’intégration de la compétence design en entreprise

  • Une majorité de designers travaille dans un grand groupe (35,2 % en 2021 contre 32 % en 2020), mouvement qui témoigne de l’intégration plus avancée du design dans les entreprises.
  • Pour beaucoup, la compétence design a été renforcée par la crise sanitaire.
  • Les équipes de design continuent de croître : désormais 1/3 comportent plus de 10 designers et la part des équipes de 2 à 5 designers diminue
  • 48,8 % des équipes ont vu récemment apparaître un rôle de management (lead designer, design manager ou VP design). Mais cette fonction, d’après nos échanges avec de nombreux recruteurs, n’est pas encore appréhendée de façon mature par les entreprises.

Les compétences : représentation, niveau de demande et perception(s)

  • Plus de 40 % des designers sont seniors
  • 19,3 % se déclarent généralistes et 17 % se rattachent à la compétence “product design”
  • Pour 45 % des designers, le design est moyennement valorisé dans l’entreprise
  • L’intitulé de fonction le plus représenté est le product designer, avec 12,9 % des réponses (quasiment à égalité avec l’UX/UI et l’UX designer)
  • La compétence qui fait actuellement le plus défaut dans une équipe de design est la recherche utilisateur (pour 32,4 % d’entre elles), arrivent ensuite dans ce trio de tête brand design et design de services.
  • 83 % des managers pensent que la formation de leurs collaborateurs pourrait être améliorée, notamment sur la connaissance de nouveaux champs d’intervention, sur la connaissance des entreprises et sur les soft skills.
  • Analytics, facilitation d’ateliers et design system sont les principales thématiques de formation sur lesquelles les équipes de design envisagent de progresser.


Previous Next

keyboard_arrow_up